french

English

 

Arab Commission for Human Rights
5, rue Gambetta
92240-Malakoff- France
Tel 0033140921588 Fax 0033146541913

e. mail achr@noos.fr

International NGO in special Consultative Status with the Economic and Social Council of the United Nations


Arabie: une ptition demande au roi Abdallah de librer des rformateurs

2008-06-03

 

 

   DUBAI, 3 juin 2008 (AFP) - Plus d'une dizaine de groupes de dfense des droits de l'Homme ont adress mardi une ptition au roi Abdallah d'Arabie saoudite pour lui demander de librer plusieurs minents rformateurs saoudiens, dont certains sont dtenus depuis 16 mois.

   Dans la ptition, dont l'AFP a obtenu une copie, les signataires voquent "la question de la dtention d'un groupe d'minents Saoudiens qui ont plaid pour un dialogue interne pacifique en vue de raliser des rformes".

   Le document a t tlcopi mardi l'ambassade d'Arabie saoudite Paris,  a indiqu Haytham Manna, porte-parole de la Commission arabe des droits de l'Homme, par tlphone l'AFP depuis la capitale franaise.

   La ptition rappelle au souverain saoudien qu'il avait graci trois rformateurs qui avaient pass 17 mois en prison pour avoir rclam une monarchie constitutionnelle en Arabie saoudite peu aprs son accession au trne en aot 2005.

   Deux d'entre eux, Matrouk Al-Faleh et Abdallah Al-Hamed, sont de nouveau sous les barreaux.

   M. Faleh a t arrt le 19 mai et il serait en grve de la faim selon son pouse.

   Les raisons de sa dtention ne sont pas connues, mais des dfenseurs des droits de l'Homme ont li son arrestation son son rle d'avocat au procs de M. Hamed et un communiqu qu'il avait publi pour dnoncer les conditions de dtention la prison de Buraida, 320 km au nord de Ryad, aprs avoir visit cette prison.

   M. Hamed et son frre Issa purgent respectivement des peines de prison de six et quatre mois sous l'accusation d'avoir incit des femmes manifester, ce qui est interdit en Arabie saoudite.

   La ptition voque aussi les cas de neuf activistes arrts en fvrier 2007 pour liens prsums avec le financement du terrorisme, dont huit sont toujours dtenus sans procs.

   "Nous vous appelons oeuvrer pour la libration (des membres de ce dernier groupe) ainsi que celle de Abdallah et Issa Al-Hamed, et de Matrouk Al-Faleh, et mettre fin ces injustices", indique le document.

   Selon des activistes saoudiens, le groupe dtenu depuis fvrier 2007 avait envisag la formation d'un parti islamique constitutionnel.

   Les partis politiques sont interdits en Arabie saoudite, dirige par une monarchie absolue et qui ne dispose pas d'un Parlement lu.

   Parmi les signataires, figurent 14 groupes de dfense des droits de l'Homme, arabes pour la plupart. M. Manna a indiqu que la ptition sera mise jour ultrieurement aprs que quelque 300 rformateurs et activistes en Arabie saoudite et ailleurs eurent demand porter leur nom sur le document.


This e-mail, and any file transmitted with it, is confidential and intended solely for the use of the individual or entity to whom it is addressed. If you have received this email in error, please contact the sender and delete the email from your system. If you are not the named addressee you should not disseminate, distribute or copy this email.

For more information on Agence France-Presse, please visit our web site at http://www.afp.com

 

 

       



 

,