Arrêtons le soutien aux dictateurs !

Soutenons les peuples africains !

 

Le prochain Sommet France-Afrique se tiendra du 19 au 21 février 2003 à Paris. Sont attendus une 50aine  de Chefs d’État, parmi lesquels les amis de toujours de la France et de ses réseaux : les Ould Taya (Mauritanie), Eyadema (Togo), Bongo (Gabon), Compaoré (Burkina Faso), Ben Ali (Tunisie), Déby (Tchad), Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville), Biya (Cameroun). Ceux-là et d’autres dictateurs responsables du massacre des populations africaines et de leur maintien dans la pauvreté et dans la voie de la marginalité, viendront comme à l’accoutumée s’assurer du soutien politique, économique et militaire de leur ancienne puissance coloniale.

 

CONTRE :

 

-         Ces despotes qui vivent impunément des rapports néo-coloniaux au détriment du développement de leurs pays et du bien-être des populations.

-         La politique africaine de la France menée par Jacques Chirac et ses prédécesseurs, responsable de la plupart des maux de l’Afrique.

-         La torture, les massacres, les assassinats politiques, les trafics d’armes, et l’impunité de leurs auteurs et de leurs complices

 

Nous, organisations françaises et africaines mobilisées à l’occasion de l’Autre sommet pour l’Afrique, exigeons un partenariat euro-africain réellement constructif pour le développement et l’émancipation de l’Afrique.

 

POUR :

 

-         La démocratie et des élections libres et transparentes ;

-         Le respect des Droits de l’Homme ;

-         L’annulation de la dette illégitime payée par les peuples africains ;

-         L’arrêt du pillage du continent par les pays riches et leurs multinationales, la Banque Mondiale et le FMI ;

-         La lutte contre l’impunité et la délinquance financière ;

-         L’accès de tous à l’alimentation, la santé, l’éducation, à l’emploi, à l’habitat, et à la justice ;

-         Une guerre contre le Sida et le Paludisme, premiers ennemis de l’Humanité ;

-         Pour une solidarité nouvelle entre l’Europe et l’Afrique qui passe par la régularisation des Sans Papiers.

ãÑÈÚ äÕ: NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

Manifestons contre la Françafrique !

Mercredi 19 février 2003

Place de la République à 18 h 30.

Premières organisations signataires :

 

 

Burkina-Faso

COFANZO

Cameroun

UPC, FARIDA

Centrafrique

FPP France, RDC France, OCS, KODRO

Comores

FAC

Congo-Brazzaville

CICOP, FCD-RCN, ERDDUN, Fondation Jacques Opangault

Congo-Kinshasa

UDPS

Côte d’Ivoire

CDIF, ADDL, MIDJ

Djibouti

FRUD

Madagascar

CSPMD

Mali

PARENA

Mauritanie

FLAM, SOS esclaves Mauritanie, OCVIDH, PLEJ, AVOMM, AC, CSDM, RFD, Forces Nouvelles, FPM

Sénégal

And Jëf/PADS-France

Soudan

AND, Organisation Soudanaise des Droits de l' Homme

Tchad

SARIA ; FAR, ACTUS, CMAP

Togo

CTR, UFC, RNDP

Tunisie

SOS Tunisie, CCTE, Solidarité Tunisienne,

 

 

 

 

ACHR (Commission arabe des droits humains) ; Act Up Paris ; Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme ; Agir Ici ; AIRCRIGE ; AITEC ; Alliance Panafricaine ; Amis de la Terre ; AZLS ; BPEM ; CADTM France ; CEDETIM ;CNT ; Coordination Nationale des Sans Papiers (CNSP) , DEAPADSE ; Diaspora Afrique ; Droits Devant ! ; groupe "Clara Zetkin" Egalité Paris ; Info-Birmanie ; Ligue Communiste Révolutionnaire ; Mouvements Jeunes Communistes ; Mouvements des Jeunes Socialistes ; Palestine en Marche ; Parti Communiste Ouvrier de France  ; Radio Méditerranée ; Souris Verte ; Survie ;Union Jeunesses Maghrébines ; UL CGT Massy ; Les Verts ;

 

 

 

CONTACT : Survie : survie@wanadoo.fr